Au secours, le départ approche !

Vous partez en voyage longue durée prochainement ou aimeriez partir mais ne savez pas par où commencer ? Vous vous attaquez en effet à un grand projet ! Et comme tout grand projet, cela demande une grande organisation et quelques démarches préalables. Mais pas de panique, rien d’insurmontable. Suivez le guide !
Bien entendu, les indications de temps sont approximatives et subjectives. Certains auront besoin de nettement moins de temps pour s’organiser, tandis que d’autres préfèreront être plus large.

 

UN AN AVANT
DÉFINIR SA DESTINATION

decorations-murales-panneau-d-indication-en-bois-11-des-17785161-famille-mery-jp-jpg-3286b_big

Bon. Je dis un an, mais à vrai dire c’est surtout autant de temps que possible à l’avance, afin de vous permettre d’avoir le plus de marge possible pour une bonne organisation sans être pris au dépourvu et éviter de faire les choses dans le rush.
Je me doute bien que dans votre tête cela fait un moment que ça doit cogiter… L’envie de partir, au soleil, à la neige, voir les éléphants ou les dauphins, faire de la rando ou plutôt de la plongée, autant d’éléments qui vous permettront de cerner vos envies et de définir la destination idéale.
A cela s’ajoute également le vecteur BUDGET, qui peut s’avérer décisif dans le choix du/des pays à visiter. Car en effet, le coût de la vie sur place peut varier énormément d’un endroit à l’autre.
Il vous faut aussi essayer de définir au mieux la DURÉE que vous voulez accorder à votre voyage. Mieux encore, le type de voyage que vous voulez faire.
S’agit-il de vacances de deux semaines en cadre hôtelier et formules tout inclus ?
S’agit-il d’une année sabbatique dans un seul pays pour y vivre et travailler ? –> WHV
Peut-être partez vous plutôt pour une année d’études à l’étranger ?
Ou encore en voyage à long terme en mode roadtrip de plusieurs mois à travers plusieurs destinations ?

 

BUDGÉTISER SON VOYAGE

budget-voyage

Il s’agit ici d’une étape importante. A prendre en compte le plus tôt possible également. Afin de réaliser le voyage de ses rêves, il est important de le budgétiser au plus près afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Cela vous permettra aussi de savoir combien de temps il vous faudra pour économiser suffisamment avant de partir, et donc fixer une date de départ, qui constitue l’étape suivante. On ne demande pas non plus de savoir le budget à l’euro près évidemment.
Le plus important étant surtout d’avoir une idée globale du budget que le voyage nécessitera, afin de réajuster certaines choses, en incluant bien ce que je pourrais appeler les dépenses cachées. Celles que l’on a tendance à oublier lorsque l’on imagine son prochain voyage, car elles ne font pas partie de l’instant-T mais de l’organisation même du voyage en amont. C’est à dire les frais d’assurance médicale, ceux des transports d’acheminement comme les billets d’avion, ceux liés aux éventuels visas payants, ceux impliqués par l’achat du matériel nécessaire, etc…

Tout cela peut effrayer à première vue, mais pas de panique, l’essentiel est d’en avoir conscience pour l’organisation de son voyage. Le reste viendra naturellement.
En ce qui concerne les dépenses sur place, voici les principaux frais :

  • Les frais de logement. Il s’agit de la dépense la plus importante. Du complexe hôtelier au couchsurfing, en passant par l’auberge de jeunesse et le logement chez l’habitant, de nombreuses solutions existent pour satisfaire tous les budgets. Même si l’on ne réserve pas tous ces logements à l’avance, il est bien d’avoir une idée globale des tarifs des nuitées dans le pays concerné.
  • Les frais de nourriture et repas. C’est la dépense secondaire, difficile à estimer, d’où l’importance de se renseigner sur internet ou grâce aux guides de voyage qui donnent de bonnes informations quant à cela.
  • Les activités et loisirs. Vous avez bien une idée des activités principales que vous rêvez de faire, pour le reste, estimez à peut-près ou laissez-vous une bonne marge de manœuvre en fonction des prix du marché des activités qui vous intéresseraient.
  • Les transports. Cette dépense est essentielle aussi. A moins que vous ne restiez au même endroit pour vos deux semaines de vacances, auquel cas elle sera limitée. Autrement, ne surtout pas oublier de la prendre en compte. Billets d’avion, prix des transports en commun, location de voiture, etc.. ici aussi de nombreuses options existent. Et pour les budgets les plus serrés, pourquoi ne pas tenter le stop ! Excellente manière de voyager pour pas cher tout en rencontrant les locaux.
  • Enfin, la dernière dépense sur place que je cerne est celle des souvenirs/cadeaux et autres dépenses annexes. Ici, tout dépend de votre générosité, ou de ce qu’il vous restera dans les poches 😉 ! Cela peut aussi concerner les dépenses quotidiennes de soin/santé/hygiène, pourboires, téléphonie ou internet, etc…

N’hésitez pas à prévoir une bonne marge de manœuvre en cas de pépin ! On ne sait jamais, il est vite arrivé en voyage de perdre ou de se faire voler ses affaires ou d’avoir un problème de santé pour lequel des frais sont à avancer malgré une assurance voyage. Il serait bête de devoir écourter son séjour pour une petite mésaventure…

Comme je le disais dans le point précédent, le coût de la vie peut énormément varier d’un pays à l’autre, il est donc essentiel de se renseigner à l’avance sur les destinations où l’on compte aller afin de dresser un budget journalier par exemple, ou mensuel, que l’on essaiera de ne pas dépasser sur place. Vous verrez néanmoins que ce budget peut évidemment varier et se compenser naturellement d’un jour à l’autre. Pour que cette méthode fonctionne et pour éviter de vous stresser sur place, il est important de suivre vos dépenses de manière sérieuse et régulière. Ce qui n’est pas toujours évident sur place dans le feu de l’action…

 

6 MOIS AVANT
PRENDRE SES BILLETS D’AVION

o_cdcdb3b4713a3ebbd8bb2b7a25394030

Ça y est, on rentre vraiment dans le concret ! Vous allez pouvoir tenir en main propre votre sésame, Graal pour une évasion assurée vers le pays de vos rêves ! Ce morceau de papier (ou mail plus généralement de nos jours..) est le symbole ultime du voyage, qui concrétise votre projet qui voit le jour et se rapproche dorénavant inexorablement !
Cette étape est je dirais… cruciale, si vous voulez partir quelque part. Et mieux vaut ne pas attendre le dernier moment pour réserver votre billet. Car les prix peuvent grimper rapidement. Faites votre petite étude comparative des prix en fonction des compagnies, aéroports de départ et escales proposées.
Ah et pendant qu’on y est, faites attention à ce petit piège tendu par ces gens intelligents du web, qui arrivent à tracer vos visites sur ces différents sites avec votre adresse IP, et tendent alors à augmenter les prix des billets au fur et à mesure de vos visites sur un même site… Petit conseil donc, pour éviter de vous énerver et de réserver vos billets sur un coup de tête sous prétexte qu’ils auront doublé de prix d’ici le lendemain, consultez ses sites depuis plusieurs ordinateurs ou interfaces, ou depuis des ordinateurs publics genre bibliothèque municipale etc.
Voici quelques sites et comparateurs fiables pour des vols low cost que je valide personnellement, y ayant bien souvent trouvé les meilleurs tarifs du marché :
http://www.cheapflights.com/
http://www.bravofly.com/vg1/flights.do?tab=tabvoli
http://www.jetcost.com/
https://www.eurowings.com/fr.html
https://www.skyscanner.fr/?langid=en
Inter Europe :
http://www.easyjet.com/fr

 

3 MOIS AVANT
DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

img-ov-110407-pourquoi-preparer-voyage

S’il y a bien un aspect vraiment chiant du voyage…. c’est celui-là ! Bien naïf est celui qui pense qu’il suffit de tout envoyer balader sur un coup de tête et sauter dans le premier avion pour disparaître du jour au lendemain. NON. Vous n’irez du moins pas loin.
Pour que votre voyage se passe au mieux, il est important de vérifier certaines choses.
Gardez en tête que ces démarches administratives impliquent des coûts dans l’organisation de votre voyage, se sont ces fameuses dépenses cachées dont je vous parlais plus haut, à ne pas négliger dans votre budget voyage !

Passeport : ✓
Attention, vérifiez bien qu’il soit valable encore 3 à 6 mois après la date de retour envisagée, ce détail est primordial pour certaines destinations. Lors de votre demande de passeport, vous devrez vous munir de votre Carte Nationale d’Identité. Attention aux frais de timbres fiscaux de 86€ demandés pour un passeport biométrique. Méfiez-vous du délais de traitement de votre demande, cela peut prendre un certain temps, d’où l’importance de s’y prendre au plus tôt.
Pour connaître toutes les démarches en détails, rendez-vous sur le site du service public

Vaccins : ✓
Vérifier avec votre médecin traitant les vaccins obligatoires à renouveler avant votre départ, et checker les vaccins conseillés en fonction des destinations visées. Certains vaccins sont difficiles à obtenir en pharmacie, notamment les vaccins pour maladies tropicales. Mieux vaut alors se diriger vers les centres de vaccination spécialisés dans les vaccins internationaux proches de chez vous.

Permis de conduire international : ✓
Se traite assez rapidement. Vous devez vous munir essentiellement de votre permis français plus 2 photos d’identité. Vérifiez la liste complète des documents demandés auprès de votre préfecture. Ce document peut vous être délivré le jour-même, et a une validité de 3 ans. Il l’a été dans mon cas, et a été facilement renouvelable la deuxième fois.

Assurance santé : ✓
Cette assurance, qui vous couvrira principalement pour des pépins de santé, vous couvre également pour des soucis matériels de vols, perte et autres accidents durant toute la durée de votre voyage. Elle est à prendre en plus de votre assurance en France, car cette dernière ne vous couvrira pas en dehors de la France ou de l’Europe. C’est donc une assurance spéciale qui doit être souscrite en plus, et qui pèse dans votre budget de voyage. Elle peut être obligatoire dans le cadre d’un WHV par exemple. Sinon vivement conseillée pour n’importe quel type de voyage. Car s’il vous arrive quelque chose sur place, les frais peuvent devenir très importants et vous ne pourrez pas forcément être rapatriés par exemple, ou devrez couper court à votre séjour avec peut-être bien de quoi faire un crédit sur 20 ans à votre retour…
Plusieurs organismes sont spécialisés dans ce type d’assurances et proposent différentes formules en fonction du type de voyage : Voyage « vacances » à courte durée, voyage de plus de 3 mois, assurance spéciale WHV, avec des options à choisir en fonction des pays visités qui varient sur le coup mensuel etc…
Parmi les organismes les plus connus et abordables pour les backpackers, vous trouverez :
Chapka
ACS Assurances
AVI International
Wolrd Nomads

Visas : ✓
Assurez-vous de vérifier toutes les conditions d’entrées dans chaque pays où vous souhaitez mettre les pieds ! Et par conditions d’entrée j’entends surtout… les visas nécessaires ! Certains visas sont plus difficiles à obtenir que d’autres, et nécessitent de les demander sur le territoire français à l’ambassade du pays concerné (exemple du Visa Russe). Les prix varient d’un visa à l’autre, et sont parfois gratuits pour les ressortissants français pour une durée plus ou moins longue. Dans ce cas, il vous suffit juste d’être munis de votre passeport pour vous le faire tamponner à l’entrée dans le pays, et c’est ce tampon qui fera fois de visa.
Pour tout autre visa particulier tel que PVT, visa étudiant, etc, se renseigner spécifiquement.
–> Aspect important du budget de votre voyage à ne pas négliger.

Banque : ✓
Ici c’est simple, assurez-vous bien que votre carte bancaire est encore valide pour toute la durée du voyage. Augmentez si besoin les plafonds de retraits et de paiements. Et surtout, prévenez votre banque ou centre financier de votre déplacement afin qu’ils ne s’inquiètent pas de voir un trafic important sur votre compte provenant de l’étranger. Cela pourrait leur paraître louche et les amener à bloquer l’accès à vos comptes, auquel cas vous seriez bien embêtés !
Pour le WHV :
Occupez-vous à temps de votre virement international : Je vous garanti que cela peut être une grosse galère si on si prend au dernier moment…
Plusieurs moyens existent et notamment des sites en ligne qui s’occupent de votre transfert en prenant moins de frais et de taxes en tout genre tels que TransfertMate, WesternUnion,

Stopper son abonnement de téléphone : ✓
Et oui, tout simplement parce que continuer à payer un abonnement de téléphone alors qu’on ne s’en sert plus car on est plus là… c’est relou !
Si vous êtes encore engagés et ne voulez pas payer les frais de désengagement qui seraient trop élevés, une bonne combine existe. N’hésitez pas à bien négocier avec votre opérateur qui se plie parfois en 4 pour ne pas perdre ses chers clients.. il vous proposera alors un forfait le moins cher du marché, conçu spécialement pour vous et qui n’existe nul par dans les catalogues. #magouille #truestory. Vous vous retrouverez donc à payer un micro forfait de 2€/mois le temps de votre absence, ce qui revient bien moins cher que de payer les frais de désabonnement dans certains cas ! Testé, approuvé !

Photocopier tous vos papiers d’identité : ✓
Important, en cas de perte ou de vol. Ayez toujours sur vous une photocopie, mieux encore, sauvegardez-en une version numérique accessible facilement en ligne sur vos espaces de stockage en ligne ou boîte mail.

Faire suivre son courrier : ✓
Si vous vous absentez pour une longue durée et que vous avez gardé votre logement dans lequel vous habitiez seul(e), alors cette donnée est à prendre en compte.

 

1 A 2 MOIS AVANT
ACHETER LE MATÉRIEL DU PARFAIT VOYAGEUR

The backpacker.

On y est. Le départ approche, les démarches sont achevées ou en cours d’achèvement, vous avez l’esprit tranquille pour vous plonger dans la préparation de vos affaires !
Maintenant que vous savez où vous partez, pour combien de temps, quel climat affronter et de quoi vous équiper, vous pouvez vous ruer vers vos magasins spécialisés préférés !
Prévoir un bon mois à l’avance en cas de commande de matériel spécifique sur internet qui demanderait des délais de livraison importants. On ne sait jamais…
L’achat primordial pour tout bon backpacker sera bien sur… le Backpack !! Le choisir solide et robuste, adaptable à votre morphologie, qui soit confortable et pratique, et bien sur, évitez de tomber dans le piège bien trop tentant de trop le remplir… n’oubliez pas que ce sac, vous allez devoir le trimballer tous les jours, et qu’il peut être votre meilleur ami, comme votre pire ennemi…

 

2 A 3 SEMAINES AVANT
RÉSERVER LES PREMIERS JOURS

destination

Il est toujours rassurant lors d’un voyage, spécialement lorsque c’est le premier, d’avoir un pied à terre lors de notre arrivée. Par souci de facilité et praticité, ou simplement pour se rassurer lorsque l’on débarque dans un endroit qui nous est totalement inconnu. Réservez votre logement pour la première semaine ou au moins les 3 premières nuits, ainsi que d’éventuels transports de l’aéroport à votre logement par exemple. Cela vous permet aussi de partir l’esprit plus tranquille en sachant que vous n’allez pas devoir dormir dans la rue ou à l’aéroport faute de mieux…

 

1 SEMAINE AVANT
PRÉPARER SA VALISE

valise

Départ imminent !! L’heure est à la prise de tête et la panique totale en voyant la montagne de fringues sur votre lit qu’il reste à caser dans ce tout petit espace restant dans votre valise ou backpack…. Une fois encore, pas de panique !! Je vous assure qu’avec un peu de méthode et en forçant un peu, TOUT finira par rentrer ! Chaque chose à sa place quelque part dans votre sac. Et si vraiment vous avez abusé sur les quantités, alors adoptez la méthode imparable du 3 par 3… Divisez votre stock d’affaires par 3 en vous séparant des affaires les plus inutiles jusqu’à ce que tout finisse par rentrer. (Si, je vous assure que cette 3ème paire de talons est inutile mesdames…)
N’oubliez pas également que lorsque l’on part quelque part, on revient souvent avec des souvenirs ou choses que l’on ne possédait pas à l’aller… Ah, le piège qu’on oublie souvent !
Ce point en particulier fera peut-être l’objet d’un article spécial sur « Quoi mettre dans sa valise ». Restez à l’affût.

 

J-1
ORGIE GASTRONOMIQUE VIVEMENT CONSEILLÉE

383749-svetik

ATTENTION. J’en appelle ici à la responsabilité de chacun. Ce « détail » est particulièrement à prendre en compte si vous partez pour une longue durée. Car plus longue sera la durée, plus grande sera votre souffrance !
Car c’est bien connu, la France possède un atout majeur : sa gastronomie. Bon vin, vrai pain, large choix de fromages, spécialités régionales indénombrables, chocolat de qualité…. Vous ne trouverez pas d’égal ailleurs ! Alors si vous voulez le meilleur conseil qui soit… avant le départ, abusez de toutes ces bonnes choses…. sans modération !!!

 

PENSE-BÊTE :

006d0d_0da4683d1dd14a9993ae05c01ccb8b19

Voici quelques petites choses utiles auxquelles on ne pense pas forcément, la tête prise dans l’organisation de son voyage, et qu’il est difficile de régler une fois à l’étranger.
Par exemple :
→ Mettre son carnet de santé et autres documents importants à disposition de vos proches pour qu’ils soient facilement accessibles pour vous à distance en cas de besoin. En faire des photocopies si besoin.
→ Pensez à votre déclaration d’impôts qui survient en juin, et qui peut parfois passer complètement à la trappe lorsque l’on s’en va, surtout quand ce sont les premières. Mettez vos papiers nécessaires à disposition de vos proches ou ayez les informations nécessaires avec vous.
→ Assurez-vous que votre téléphone portable soit désimlocké, au cas où vous prendriez des cartes sim locales.
→ Il est bien d’avoir 2 cartes bancaires en cas de vol ou de perte de l’une d’entre elles !
Pensez à bien sauvegarder quelque part en ligne ou sur votre pc ou tablette si vous voyagez avec tous vos identifiants et mots de passe pour tous vos sites internet essentiels. Car une fois à l’étranger, vous pourriez avoir besoin d’accéder à ces sites auxquels vous ne vous êtes plus connecté depuis longtemps et dont vous ne vous souvenez plus des identifiants.
→ Si comme moi vous recevez un code de vérification qui vous est envoyé par votre banque par sms sur votre numéro français lorsque vous faites des virements bancaires ou que vous faites des achats sur internet… Veillez à le faire enlever ! Car c’est tout sauf pratique lorsque vous êtes à l’étranger, à moins de garder avec vous votre carte sim française.

Voici un comparateur concernant différents outils de planification de voyage :
http://www.auboutdelaroute.fr/organiser-son-voyage-les-outils/

 

Voilà, j’espère qu’avec tout ça, vous serez moins stressé ou perdu pour organiser votre futur voyage ! A vous de jouer 😀 N’hésitez pas à m’envoyer vos futurs cartes postales !

Voyage clavier doigt

Dora.