Hoi An, la romantique

Hoi An, située au centre du Vietnam, est très certainement la ville la plus romantique que j’ai vu dans mon voyage en Asie du Sud Est, ornée de ses milliers de lanternes multicolores. Et sans aucun doute l’une de mes villes coup de cœur.

Caractérisée par son vieux centre-ville aux architectures en bois datant du XVII au XIX siècle et ses petites rues piétonnes étroites qui lui valent son inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Hoi An est certes très touristique, mais ne manque pas de charme !

Que faire à Hoi An ?

En plus d’être une ville qui a su garder une beauté authentique et qui dispose d’un héritage culturel chinois, japonais et français, Hoi An regorge de choses à faire et surprend souvent les voyageurs qui décident finalement de prolonger leur séjour ici.

 

20160409_154257IMG_20160412_09553320160408_191116

 

Baladez-vous dans les ruelles de la vieille ville et laissez-vous séduire par l’ambiance calme et apaisante qui y règne. Admirez les temples et ponts, vestiges d’une ville culturelle et historique. Ne loupez pas notamment, le fameux pont couvert japonais surmonté d’une pagode, qui servait à l’époque à relier les quartiers habités par les communautés chinoises et japonaises.

20160409_154549 (2)

 

Voici quelques idées de choses à faire lors de votre séjour à Hoi An :


Réaliser une tenue sur-mesure chez les « Tailors »
 : Les tailors – ou tailleurs en français – se sont développés ici d’années en années et participent désormais en grande partie à la réputation mondiale de cette petite ville portuaire qui a évoluée en principal hub touristique du Vietnam. En effet, c’est ici « the place to be » si vous comptez vous faire faire des tenues vestimentaires sur mesure par des tailleurs professionnels en peu de temps et à des prix tout à fait raisonnables. Ici vous ne manquerez pas de choix ! Plus de 400 boutiques de vêtements et tailleurs sont concentrés dans cette ville modeste de 60 km², comptant notamment certaines familles de tailleurs de générations en générations. Il vous suffit de rentrer dans les boutiques pour accéder aux catalogues si vous êtes à la recherche d’inspiration. Si vous avez déjà clairement votre idée en tête, n’hésitez pas à en discuter avec les tailleurs qui sont à votre écoute et se plieront en quatre pour vous donner le résultat que vous imaginiez.
Pour nous les filles, c’est l’occasion rêvée de réaliser la robe de princesse de nos rêves !


Balade en vélo jusqu’à la plage d’An Bang :
Située à 4,5km du vieux centre, cette plage est facilement accessible en vélo ou en scooter, que vous n’aurez aucun mal à louer pour quelques euros à la journée. Idéal pour vous rafraichir lorsque les températures avoisinent les 30°C ! La plage est plutôt calme si vous passez les quelques restaurants et bars de plage pour vous éloigner un peu, et vous offre eau clémente et sable fin. Vous pourrez observer les enfants jouer sur la plage en fin de journée, aux lueurs du coucher de soleil qui donne aussi de belles opportunités de photos vers le grand pont sur le chemin du retour.
Il existe une seconde plage, Cua Dai, à égale distance mais qui est plus touristique.

IMG_20160412_09502620160410_173059 (2)20160410_173107

 

Le marché nocturne de la vieille ville : Situé de l’autre côté de la rivière, ouvert tous les soirs, ce marché sympathique tout illuminé est l’occasion de trouver votre bonheur en matière de cadeaux et souvenirs. Les stands sont fournis en objets manufacturés en tout genre, cartes postales originales et lanternes multicolores. Vous pourrez également y trouver votre compte pour un dîner local économique et savoureux.

20160408_19510820160408_195023

 

Tester la street food sur les quais : La street food ou nourriture de rue est la meilleure façon de manger local en Asie. Ici, de nombreux stands de street food vous ouvrent les bras sur les quais de la rivière, dans une ambiance conviviale et chaleureuse où vous vous mélangez aux locaux et autres touristes. Vous disposez d’un même menu où que vous décidiez de vous installer, mais les plats proviennent de tous les différents stands de la rue. Et pendant que vous dégustez, vous pourrez vous imprégner de l’ambiance romantique de la ville à la vue des dizaines de lanternes déposées par les touristes sur la rivière.

20160410_181602

 

Goûter à une gastronomie variée : De nombreux restaurants raviront vos papilles et vous en trouverez pour tous les goûts ! Du plus chic au plus modeste, du plus local au plus touristique. Vous pourrez trouver ici d’excellents burgers et pizzas si vous êtes un inconditionnel de nourriture occidentale, comme à la Casa Italia où nous avons testé leur pizzas sur le balcon du 1er avec une vue très sympathique donnant directement sur la rivière. Si cela fait longtemps que vous êtes expatriés, et que vous êtes fan de gastronomie française, comptez sur le restaurant « Chez Marcel » tenu par un Français, où le menu mêlant plats gastronomiques et fondues aux fromages vous fera saliver d’envie ! Enfin, si vous êtes plutôt à la recherche de saveurs locales authentiques, n’hésitez pas à vous perdre dans les petites ruelles un peu à l’écart où vous tomberez sur de petits restaurants dans des cours intérieures où vous pourrez déguster les meilleurs Phô traditionnels, cuisinés devant vous par une famille de vietnamiens. Vous trouverez aussi votre bonheur en vous baladant le long des quais pour plus d’authenticité avec la street food, ainsi qu’au night market.

20160409_154109 (2)

 

Profiter de la vie nocturne animée : De nombreux bars existent dans tout le centre-ville, et plus particulièrement de l’autre côté de la rivière – côté Night Market – de quoi vous faire passer de bonnes soirées à Hoi An. J’ai testé et apprécié le bar Mr. Bean qui ne manque pas d’imagination et d’offres alléchantes pour vous attirer dans une ambiance délurée ! Puis lorsque les bars ferment les uns après les autres, tout le monde se dirige vers l’institution de la petite ville en matière de vie nocturne, le « Why not » bar, qui est en fait une chaîne de bar-boîte de nuit que l’on retrouve dans plusieurs pays d’Asie du Sud Est. Ici, le concept du bar permet aux clients de choisir et passer leurs musiques eux-mêmes !

20160410_122113 (2)20160408_212542

 

Participer à un cours de cuisine : Je ne l’ai personnellement pas testé ici, mais je m’étais renseignée pour éventuellement en faire, et Hoi An regorge de possibilités en matière de leçons de cuisine. Vous n’avez qu’à vous balader dans les rues pour voir les affiches proposant des cours devant certains restaurants traditionnels. Ou vous pouvez aussi demander directement conseil à l’accueil de votre hôtel/ auberge/ guesthouse.

20160409_154142


Faire un peu de shopping :
Outre les magasins de vêtements et tailleurs, vous trouverez certainement à Hoi An votre bonheur, quel qu’il soit. La ville regorge de boutiques en tout genre, que ce soit de souvenirs et objets de décoration, ou de boutiques d’art, de bijoux artisanaux etc… Il est même possible de voir les artistes à l’oeuvre dans les ateliers. En revanche je vous préviens, ce ne sera pas ici que vous pourrez avoir les meilleurs prix, et les négociations sont dures !

 

 

Au niveau du logement, Hoi An est une ville assez chère et où il vaut mieux réserver son logement avant d’arriver, car bien souvent les meilleurs sont vite complets. J’en ai fait l’expérience et vous déconseille donc l’auberge Hoi An Backpackers où j’ai dû me rabattre faute de mieux. Le prix est tout à fait correct certes, et vous avez un léger petit-déjeuner inclus comme souvent au vietnam, mais ce n’est en revanche absolument pas l’endroit où aller si vous cherchez une bonne ambiance conviviale et à rencontrer des gens ! Car il n’y a aucun espace commun.
Le Sunflower quant à lui, où j’ai pu aller ensuite car à nouveau disponible, est tout à fait recommandable ! Ici, vous êtes sur de faire de nombreuses rencontres grâce notamment à l’espace extérieur avec bar et piscine qui met tout le monde d’accord ! Autre gros avantage, le petit déjeuner buffet à volonté inclus dans le prix de la chambre. Attendez-vous à être surpris par les « dortoirs » peu ordinaires !