Ha Long Bay, ou la baie sacrée aux deux mille îles…

IMG_20160405_155521

La Baie d’Ha Long (ou « Baie d’Halong » à la française) est l’une des plus belles merveilles que renferme l’Asie du sud-est, et très certainement un incontournable du Vietnam.

Certes très touristique, ce site naturel classé au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994 ne pourra pas vous laisser indifférent !
La baie consiste en une étendue d’eau d’environ 1500 km² jonchée d’exactement 1969 îles karstiques plus ou moins grandes, qui lui donnent une silhouette des plus époustouflantes. Elle se situe à environ 170km à l’est d’Hanoï. En se baladant dans la baie en bateau, on navigue entre ses îles calcaires qui n’en finissent plus à perte de vue, et l’ambiance change du tout au tout selon le temps qui y règne.

IMG_20160405_155307

04/04/16

Au lendemain de mon retour de Sa Pa, je n’ai pas perdu de temps et ai tout de suite réservé un tour organisé en petit groupe de deux jours et une nuit pour visiter le site. Je l’ai booké via mon auberge de jeunesse à Hanoï, le Hanoï Rocks. J’en ai eu pour 89$, ce qui est un prix plutôt compétitif rapport qualité prix de ce que j’ai pu trouver dans le quartier. Vous pouvez trouver toutes les infos utiles sur leur site internet.

Notre groupe était constitué d’une vingtaine de jeunes backpackers de tous horizons, et nous avons vite créé de bonnes affinités insufflant au trip une bonne ambiance. Nous sommes partis tôt le matin d’Hanoï pour un premier trajet en bus de quelques heures. Puis nous avons embarqué dans le bateau qui nous mena tout au long de la journée dans les méandres de la baie.

Ce jour-là, le beau temps n’était pas au rendez-vous. Comme partout dans le nord du pays en cette saison.
Plus tôt lors de mon voyage, j’ai rencontré plusieurs personnes me déconseillant d’aller voir ce site par mauvais temps, car ça n’en valait d’après eux pas la peine. Surtout si l’on a déjà vu l’archipel d’El Nido aux Philippines.
Mais j’ai décidé, quitte à ne pas être au Vietnam tous les jours, d’aller voir cela par moi-même et m’en faire ma propre opinion plutôt que d’écouter les « on dit ».
Et j’ai bien fait ! Je ne regrette pas du tout. J’ai été subjuguée par la beauté de ces îles si écorchées, si sauvages, si intouchées…
20160404_121915 (2) 20160404_122409
De plus, le brouillard ambiant donnait au site une ambiance complètement irréelle, presque mythique, faisant se confondre au loin les îles les unes aux autres par un effet d’optique impressionnant… ce paysage aurait pu sortir tout droit d’un film fantastique.
La balade a duré une bonne partie de la journée. Nous avons eu le droit à un déjeuner dans le bateau. Nous étions aussi libres de sauter du pont du bateau pour nous amuser mais vu les températures qui n’étaient pas mirobolantes et l’eau glacée, seuls les plus courageux s’y sont risqué !

DCIM104GOPROG1467446.

Puis, nous avons eu l’occasion de faire un tour en Canoë afin d’explorer quelques grottes et passages plus étroits.
C’est à ce moment-là, dans un silence apaisant et grâce à la discrétion de nos embarcations, que nous avons pu voir un singe s’amuser dans les arbres à quelques mètres au-dessus de nous.


Nous sommes ensuite remontés à bord du bateau pour finir la balade de l’autre côté de la baie, sur « notre » île où nous allions passer la nuit. Il s’agit d’une île privatisée par le tour opérateur afin qu’il n’y ait que les clients de ce tour qui puissent avoir le privilège de dormir sur cette île. C’est en gros comme cela que fonctionne la plupart de ces tours proposant une nuit dans la baie au programme.

Ma foi, en voyant l’hébergement, on a vite compris où passait une grande partie du prix du tour ! Nous étions séparés en petits groupes avec chacun son bungalow attribué, avec grands lits super confort, salle de bain avec douche italienne géante, et baies vitrées avec vue sur la mer et quasiment pieds dans le sable ! Du grand luxe pour nous, pauvres backpackers que nous sommes !
Lors de la soirée nous avons eu le droit à un bon repas typiquement vietnamien orienté barbecue, dans l’enceinte d’un vieux bâtiment tout ouvert sur la plage, ainsi qu’à une soirée privée.

20160404_223802

 

IMG_20160406_232027

 

Le lendemain, petite matinée tranquille avant de repartir avec petit déjeuner buffet, beach volley et randonnée pour accéder au sommet de la petite île afin d’avoir une vue plus en hauteur de la baie à 360°. Ça valait quand même bien la peine d’être venue voir ça, Ha Long baie ne tient pas cette réputation pour rien…


La chose que l’on ne dit en revanche jamais sur Ha Long baie, et qui nous a tous littéralement choqués lorsque nous avons navigué entre ces îles, c’est la saleté de l’eau…. Qui ressemblait plus par moment à une vraie décharge publique qu’à un site mondialement protégé ! Nous étions outrés de voir tant de pollution sur un site aussi authentique et sauvage. Peut-être était-ce dû aux courants à cette période-là, qui ramenaient tous les déchets dans la baie en les piégeant entre les îles…

Quoi qu’il en soit, je ne regrette pas du tout d’avoir pris le contre-pied des « on dit » entendus plusieurs fois me déconseillant d’aller voir la Baie d’Ha Long par mauvais temps. Je trouve au contraire que ce temps particulier donnait au lieu un véritable cachet, une ambiance bien particulière presque sacrée qui nous donnait un regard différent sur ce symbole du Vietnam.
Et même en ayant déjà fait l’archipel d’El Nido aux Philippines qui y ressemble un peu vis-à-vis des formations rocheuses calcaires, les deux sites sont quand même bien différents et dotés d’une histoire tout autant différente.

DCIM104GOPROGOPR7400.

P1060562
Enfin, je n’oublie pas de noter que le petit plus de ce tour est que nous étions, et d’une, complètement seuls sur le parcours que nous avions emprunté, et de deux, que ce parcours est vraiment long et permet de découvrir une bonne majorité de la baie contrairement à de nombreux tours qui se contentent d’en donner un rapide aperçu et qui empruntent tous le même chemin. Un très bon rapport qualité prix donc, et une bonne expérience 🙂 !