Cebu Island : La vie chez les locaux, entre cascades et requins baleines

Le 26 mars, une semaine avant la fin de mon périple aux Philippines, je quitte Bohol avec les deux suédoises que j’ai décidé de suivre car leur programme est le même que le mien. Nous nous rendons sur l’île de Cebu où j’effectuerai mes derniers stops.
Le premier étant à Oslob sur la côte est de l’île où se trouve l’attraction réputée des Whale Sharks, avant d’aller à Moalboal de l’autre côté de l’île y passer deux jours puis de rentrer à Cebu City pour la fin de notre séjour aux philippines qui tombe exactement en même temps.

A Oslob, nous sommes hébergés dans la guesthouse de Moy Moy une philippine super sympa chez qui avaient déjà logées les filles avant de venir à Bohol. Cette philippine adorable tient la guesthouse avec sa sœur plus vieille. Les chambres donnent directement face à la mer.


Nous y passons 2 jours superbes en sa compagnie, ainsi que celle de ces voisins, un couple soixantenaire Américano-philippine qui pètent la forme et sont pour nous comme nos grands-parents.
Un matin, ils nous amènent à Aginid Waterfalls non loin d’Oslob où on passe un très agréable moment avec eux dans cet endroit magnifique. La cascade est super longue et constituée en fait de plusieurs cascades sur plusieurs niveaux. Il faut grimper, randonner, escalader pour accéder au dernier niveau, on peut sauter par endroits, c’est vraiment beau. L’eau y est d’un bleu turquoise remarquable, dû au fond terreux.

Le soir nous mangeons au barbecue pour que dalle en ville. En journée nous allons au marché nous régaler des produits locaux. C’est vraiment sympa. Nous dégustons ainsi des beignets de bananes en brochette, du gâteau de riz à la coco, je n’ai pas testé personnellement mais il y a aussi du poisson séché et tout un tas de spécialités locales…
Avec les filles, nous avons également été assister à quelque chose de très particulier… les combats de coqs !
Ce fût assez impressionnant, et violent évidemment. Nous étions les seules touristes dans l’arène, et nous avons même eu le droit d’être placées dans la cabine « VIP » pour assister aux combats sanglants aux premières loges…

Mais ce week end là c’est aussi le week end de Pâques ! Après le barbecue, nous allons faire un tour du côté de l’église par curiosité pour voir comment se déroule la messe. Et c’est blindé de monde !
C’est intéressant. Après la messe dans l’église, il y a une petite chorale d’enfants tous parés de leur blouse blanche pour l’occasion. Ceux-ci sont vraiment trop choux. Ils sont tout timides mais tout curieux de nous voir et de venir nous saluer.
Aussi, ici c’est la première fois que je vois ça, les enfants nous prennent la main et l’apporte à leur front, en signe de respect pour leur ainés. Ils font ça aussi avec les philippins, pas que les touristes.


Le dernier jour enfin, je vais nager avec les Whale Sharks (Requins baleines).
Je trouve cela assez impressionnant même si très touristique. Le seul point noir étant le fait que ces énormes poissons ne soient pas complètement sauvages du fait que les humains les nourrissent en permanence pour les faire venir d’un point de vue touristique.
Aux Philippines, il est possible de nager avec les Whale Sharks à trois endroits dans l’archipel, les deux autres endroits étant beaucoup moins touristiques, et plus « naturels ».
Ainsi pendant 30 minutes nous sommes libres d’admirer ces animaux considérés comme les plus gros poissons du monde, et de prendre quelques selfies en leur compagnie !

Après ces deux trois jours très agréables passés dans ce petit village avec les locaux, nous nous rendons de l’autre côté de l’île à Moalboal dont je n’ai malheureusement aucune photos.
Ici aussi, c’est un petit village touristique mais sympa, en bord de mer.
Avec les suédoises, nous allons directement visiter les Kawasan waterfalls, des cascades splendides à l’eau turquoise photoshopée.

A l’hostel je retrouve les deux allemandes rencontrées au backpack de Cebu puis à Malapascua (Lisa & Ankie). Avec elles, nous tentons d’aller voir les tortues à la plage du village. Mais cela restera sans succès pour moi.

Retour à Cebu pour une nuit où je quitte mes amies suédoises avant de quitter le pays le lendemain…
Je retrouve les deux allemandes encore une fois à l’aéroport de Manille.
Et on risque de se recroiser au Vietnam car elles y vont aussi un peu plus tard faire le même itinéraire que moi mais en sens inverse.

C’est ici que se termine mon aventure aux Philippines, et que commence celle au Vietnam 🙂  !