Sydney, ma ville coup de cœur, mon deuxième chez-moi.

A deux mois de l’expiration de mon visa, et ayant parcouru une bonne partie du pays en ayant vu quasiment tout ce que je voulais en voir, j’ai décidé de rester sur Sydney pour y finir mon séjour. Mon but était d’y trouver du travail afin de pouvoir profiter et vivre tranquillement dans cette ville qui a tant à offrir, sans toucher à mes économies pour la suite.

Cette ville « sexy chic » comme certains aiment à l’appeler, à tout pour elle.
1ère plus grande ville du pays, ensoleillée 300 jours par an et en bord de mer, Sydney est quasiment considérée comme la capitale du pays, non administrativement parlant.

Elle a de quoi plaire à tout le monde, avec son centre-ville grouillant et riche économiquement, ses monuments touristiques tels que l’Opéra et le Sydney Harbour Bridge, ses grands espaces verts tels que le Royal Botanical Garden, ses nombreux musées, galeries et sites culturels, ses nombreux « hidden bars » de tous les styles, et ses superbes plages de la plus paisible et cachée, à la plus sportive où se pressent en masses les surfeurs du monde entier.

Enfin, j’ai également pu remarquer que les habitants du New South Wales, l’état où se situe Sydney, sont en général très gentils, avenants et aidants. C’est l’état où cela m’a le plus marquée.



Après nouvel an, je me suis laissée quelques jours en mode touriste à visiter la ville et ses principales attractions.
Petit tour dans la ville en passant par les monuments incontournables, mais aussi un peu d’exercices en faisant l’une des marches que propose la ville. Celle qui rejoint Bondi Beach à Coogee Beach. 5km et quelques de superbes vues et de passages par différentes plages de la côte.

 

Puis j’ai été conseillée et aidée par Andrew, qui fût mon deuxième host couchsurfing chez qui j’ai séjourné pour quelques nuits après nouvel an. Australien lui aussi, et le cœur sur la main, il s’est proposé de me montrer quelques superbes endroits tels que South Head, qui à l’entrée du Harbour (=port) de Sydney, offre des vue splendides sur les falaises et jusqu’à la ville.


Même une fois installée en ville, nous nous rencontrons de temps en temps pour un café ou une balade. Nous sommes allés notamment nous promener du côté de Manly, qui est un quartier de Sydney connu pour ses plages et son ambiance jeune et branchée.
Ici, encouragée par Andrew, je dépose mon CV dans un Hôtel/Bar/Restaurant située sur les quais du Ferry, avec vue sur le Harbour. Et ce fût précisément ici que la chance a frappé et que je décrochais un job quelques jours plus tard !!
En tant que Barmaid.


Mais avant de savoir la nouvelle et de déménager à Manly, je profite de la cité et de son ambiance nocturne.
Notamment avec Pablo, un argentin que j’ai rencontré dans le bus après la soirée du nouvel an ! Installé sur Sydney depuis 2 ans, il est comme un local qui connait les bons endroits pour sortir et les bons plans.
De plus, c’est un véritable altruiste, d’une extrême sympathie, d’un respect et d’une générosité rare.

Lorsque l’on s’est rencontrés quand je venais d’arriver sur Sydney, et qu’il était très difficile de se loger et que j’étais un peu en galère, il m’a aidé en me proposant des bons plans logements auxquels je n’aurais pas pensé. Car lui aussi était passé par là à son arrivée ici, ainsi que ces amis.

On visite le Taranga Zoo de Sydney, ainsi que l’Aquarium, et des quartiers branchés plus reculés de la ville où il me révèle quelques-uns des hidden bars (= bars cachés).


Au début de mon séjour à Sydney, j’ai également pu revoir quelques têtes connues au cours de mon voyage dans le pays. Car Sydney étant en quelques sortes la destination phare si ce n’est majeure d’Australie, on finit tous plus ou moins par s’y retrouver à un moment ou à un autre.
J’ai donc revu Delphine et Vincent, les nouveaux propriétaires de Bobby, avec qui j’ai découvert le Luna parc de Sydney. Puis avec Nicolas, connu au Caravan Park de Kununurra, on est allés nourrir les Cacaotés. Je suis allée boire un café avec Cerise, également connue à Kununurra. Enfin, on a posé devant l’Opéra et on est allés faire nos gros avec Julia et Joran de passage à Sydney pour problème de passeports perdus.

Snapchat-7898657682550094483_collage
Peu de temps après mon arrivée, je rencontre également Chris, un trentenaire surfeur australien, qui habite à Bondi Beach, autre quartier jeune et branché connu pour sa plage. Profitant de sa voiture, il m’emmène faire un tour à l’extérieur de Sydney, au Royal National Park ainsi que dans les environs qui offrent de superbes paysages et des vues splendides.
Pas surfeur pour rien, il me prête une planche et c’est parti pour ma première (il était temps !) session surf en Australie !!! 😀

 

 

Quant à Manly, c’est finalement là que j’aurais vécu la majorité de mon séjour. Ce quartier jeune et branché, situé à l’entrée nord du Sydney Harbour, est une station balnéaire à l’ambiance sportive chic.
En se baladant dans la rue principale grouillante, on y croise les surfeurs la planche sous le bras en direction de la plage en journée, et les groupes de jeunes amis apprêtés en direction des clubs en soirée.
Dans ses ruelles parallèles, on profite du marché 3 fois par semaine, on se détend dans l’un des nombreux cafés cosis, on emprunte les passages secrets, on écoute les musiciens de rues, on va manger des tapas dans le bistro d’en bas…
J’y ai déménagé dès lors que je décrochais mon job au Manly Wharf Bar. Le travail est plutôt cool, dans un endroit cool, bien situé et avec une bonne et grande équipe.


Je loge au Manly backpackers, en plein centre-ville, à 5 minutes du boulot, 1 minute de la plage principale.
Ce backpack, bien que cher pour ce qu’il offre, est finalement devenu ma maison, mon repère, le backpacker dans lequel j’aurais passé le plus de temps.
Ici, tout le monde se dit bonjour, tout le monde est souriant et l’ambiance est chaleureuse et conviviale. Je rencontre au fur et à mesure tous ces gens venus des quatre coins du globe qui deviendront finalement une petite famille.
De plus, je suis surtout dans la meilleure chambre de l’hostel, la chambre 38 !! Une petite chambre de 4 filles. Où je rencontre Irène une française qui pars peu de temps après mon arrivée mais avec qui je reste en contact, Chloé, une franco-allemande, et Camilla, anglaise. On est toutes les trois arrivées à peu près en même temps et on restera toutes là jusqu’à la fin de mon séjour.

My Collage2 (2)

Avec cette grande famille, c’est la fête tous les soirs, on vit des moments épiques, et on profite ensemble de la plage en journée.

 

 


Pour résumer, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Sydney. Mais aussi pour ces habitants, et tous ces gens que j’y ai rencontrés, qui m’ont fait me sentir comme à la maison.

J’ai adoré mon séjour dans cette ville et à Manly, où j’ai été si bien entourée de ces personnes incroyables à qui je me suis beaucoup attachée en si peu de temps. Sydney est une ville accueillante. Je l’ai trouvée intéressante, divertissante, attachante, touchante. Et les habitants reflètent tout à fait cet état d’esprit dans leur comportement. Il m’a été difficile de quitter cette famille lorsque mon visa se terminait, et cette ville qui est devenue en peu de temps ma deuxième maison.
Mais le voyage continue, et je m’envole bientôt pour la suite du voyage qui s’avère d’ores et déjà extraordinaire : 3 mois en Asie du sud-est.

Mais juste avant cela, je m’accorde la dernière semaine de mon visa pour aller visiter la dernière grande ville qui manquait à mon itinéraire, Melbourne, et la fameuse Great Ocean Road !

Affaire à suivre…

 

P1050701 (2)