Happy New Year…. from Sydney !

Mardi 29 décembre 2016,

Mon plan initial était de passer le Nouvel An à Sydney. Ainsi, je pourrais réaliser un petit rêve en étant présente au célèbre feu d’artifice de Sydney, qui est le deuxième plus grand et impressionnant au monde.
C’est donc non sans peine que je quitte mes amis Julia, Emeline et Joran à Brisbane, avec qui j’avais passé les fêtes de noël ces derniers jours. Pourtant, rien n’était gagné, car rien n’était vraiment prévu. Tout s’est fait totalement à l’arrache !

J’ai trouvé un covoiturage pour me rendre à Sydney deux jours avant la soirée avec James et Nicolas, deux français qui ne se connaissaient pas avant de commencer le trip.
De plus, comme ce trip s’est décidé peu de temps avant, je n’ai pas pu réserver d’hostel ou d’accomodation à l’avance. Et autant dire qu’à Sydney pour Nouvel An, il faut s’accrocher pour trouver quelque chose en dernière minute qui ne coûte pas les yeux de la tête !!
Pour autant, j’ai réussi à trouver un couchsurfing pour mes premiers jours sur place. Ce qui sera ma première expérience couchsurfing soit dit en passant.

Avec les garçons, on trace donc jusque Sydney quasiment sans arrêts, sauf pour passer la nuit à Byron Bay. Malheureusement cette pause fût assez courte, et on n’a même pas eu le temps de voir la fameuse plage de Byron ! On y a juste été manger et boire un coup avec des amis de Nicolas que l’on avait récupéré ici. On y a aussi dormi, dans une forêt, en mode camping secret, en passant par un chemin en bois au-dessus de l’eau et au milieu des arbres, avec toile d’araignée géante et son habitante à contourner en bonus !

20151230_061817

 

On arrive à Sydney en fin d’après-midi du 30 décembre, ou plus précisément à Dee Why, un quartier résidentiel au nord de la ville où habite mon host couchsurfing. Je fais connaissance avec Jordan, trentenaire australien pure souche, et m’installe dans son salon qui sera ma ‘’chambre’’ pour 3 jours.

Le lendemain, jour du réveillon, je pars assez tôt en ville. Grâce au site web couchsurfing, j’étais sensée rejoindre des gens via un événement organisé sur le site ayant pour but de tous se rejoindre dans l’un des spots de la ville pour passer la soirée tous ensemble en assistant aux feux d’artifice.
Sauf que l’événement comportait trop de monde et que personne n’était d’accord sur le spot parfait pour profiter au mieux des installations son et lumière.
Je me suis donc retrouvée en ville à rejoindre seulement une fille, une chinoise très sympa, avec qui j’ai passé toute la soirée. On est allées se poster au Royal Botanical Garden non loin de l’Opéra de Sydney et du Sydney Harbour Bridge

20151231_142605-1 20160108_154403

On m’avait prévenue pour ce qui était des masses de personnes assistant à l’événement, ainsi que de l’attente avant le feu liée au fait de devoir arriver sur place des heures à l’avance pour être sûr de voir quelque chose… cependant je ne m’attendais pas à une telle folie !
Toute la ville est dotée d’un dispositif spécial pour orienter les masses de piétons, les parcs et différents points de vue sont quadrillés et barricadés. Celui où nous étions par exemple, fermait ses portes à 15h car déjà rempli et atteignant sa capacité maximale.
L’attente fût donc longue… trèèèès longue, entassées à deux sur notre mètre carré. C’est bien simple, on ne voyait plus 1cm d’herbe entre les serviettes et autres couvertures.

20151231_142955
Cependant, les feux d’artifices étaient splendides, même si on en voyait qu’une partie comparé à l’énorme dispositif mis en place dans tout le harbour.
On a eu le droit à deux shows pyrotechniques d’une quinzaine de minutes dans la soirée, dont un à 21h et l’autre à minuit, avec entre les deux quelques animations dans le harbour pour nous faire patienter.
En plus du feu principal que nous avions juste devant nous avec vue sur le pont, nous pouvions voir au loin tout autour de nous de plus petits feux éclairer les environs. C’était magique d’être là à ce moment-là. A Sydney. Pour y fêter la nouvelle année 2016 😀

Une fois les feux d’artifices terminés, et le temps de sortir du parc en suivant les foules, nous n’avions pas tellement la motivation de sortir quelque part pour continuer la soirée. D’autant plus que nous n’étions que toutes les deux et que nous ne connaissions personne sur Sydney. Et sans compter les files de gens s’amassant déjà à toutes les portes des clubs affichant des prix exorbitants pour l’occasion.
Nous nous sommes donc contentées d’un petit tour dans le centre-ville avant de rentrer.

Sur le chemin du retour, petit skype familial pour se souhaiter la bonne année, avec une dizaine d’heures d’avance pour la France, ce qui était assez étrange.

 

—– Bonne année 2016 à tous =) !! —–