Côte est : Arrivée dans le Queensland

A notre arrivée dans le Queensland, on a ressenti comme un grand soulagement, et une joie de voir ENFIN les paysages changer radicalement par rapport à tout ce qu’on avait pu voir sur la route précédemment.

Le Queensland est une magnifique région d’Australie, verdoyante, vallonnée, vivante, en contraste radical avec le Western Australia et le Northern Territory où tout est sec et désertique.

Ici, il y a de belles vaches bien portantes, et des collines nous rappelant un peu les paysages de chez nous, comme les Vosges par exemple. Sauf que ce qui caractérise cette région, c’est aussi son climat et sa végétation tropicale. Les forêts sont denses et fournies de palmiers et autres plantes atypiques en tout genre.
Nous avons fait une petite balade dans les terres avant d’arriver à Cairns, en passant par Atherton Tablelands, où nous avons été éblouis par ces paysages, ainsi que par de nombreuses cascades.

Puis nous sommes remontés au nord de Cairns pour faire un détour par la Daintree Rainforest National Park, qui est une célèbre forêt tropicale immense qui se plonge dans l’océan, offrant de spectaculaires paysages et des plages à couper le souffle.
Sur le chemin, les paysages font maintenant un peu penser à certains clichés d’Asie avec ces collines jonchées de plantations de canne à sucre, sur fond de ciel nuageux et temps humide…
Nous passons un week end au cœur de ces décors fantastiques, dans un petit camping au beau milieu de la forêt, avec accès à une plage abandonnée digne des îles désertes de Koh Lanta.
Nous y avons même pris un petit déjeuner avant de repartir. Ce moment-là nous donnait l’impression d’être hors du temps.

 

Une fois à Cairns, nous revendons notre cher Bobby, et décidons de continuer désormais notre voyage séparément, chacun de notre côté. Nous l’emmenons d’abord au garage afin de lui offrir une nouvelle jeunesse.
Pendant ce temps-là, nous sommes dans un camping où nous faisons notamment une belle rencontre avec ce papi routard australien adorable sillonnant les routes de son pays. Nous arrivons également à travailler pour le camping, 1h par jour, afin de ne pas payer d’hébergement et de faire quelques économies. Il s’agit de travail vraiment aisé comme ratisser les feuilles dans les allées, ramasser les mangues tombées des arbres etc…

A Cairns, nous n’avons pas visité grand-chose, trop préoccupés par la vente du van. Mais en même temps, hormis la Grande Barrière de Corail et les alentours de la ville, celle-ci n’offre pas grand-chose en elle-même.

J’en ai quand même profité pour m’offrir une sortie d’une journée en bateau pour aller plonger et snorkeller dans la barrière. Ce fût une journée très sympa durant laquelle je me suis essayée à la plongée avec bouteille, ce qui fût une première expérience pour moi. Quelque peu paniquante, mais super intéressante !
Nous avons ensuite fait deux snorkellings à deux endroits différents. Mais je dois dire que j’ai tout de même vu moins de choses que lors de nos snorkellings dans la petite barrière de corail sur la côte ouest du côté d’Exmouth, où là, on y avait notamment vu tortues et requins. Cependant, les coraux sont indéniablement plus beaux et colorés ici sur la grande barrière. Ah et j’oubliais, le bateau m’a rendu quelque peu… malade ! :S   ^^

Étonnamment, nous arrivons à vendre Bobby très rapidement, et pour un bon prix. En effet cela nous faisait un peu peur de devoir rester coincés sur Cairns trop longtemps le temps de trouver des acheteurs, ou de devoir finalement le brader pour pouvoir continuer nos trips sans trop perdre de temps.
Nos acheteurs sont un couple de français fraichement arrivés en Australie désireux de prendre la route rapidement pour explorer la partie de l’Australie que nous n’avons pas encore fait : De Cairns à Perth par la côte sud. La boucle sera bouclée.
Nous nous lions rapidement d’amitié avec eux car très sympas, et prévoyons de nous revoir sur le chemin d’ici Sydney.

Mon objectif est à présent de descendre la côte est jusqu’à Sydney pour assister aux fameux feux d’artifices de nouvel an, en passant par Brisbane pour Noël. Puis, je compte trouver un travail sur Sydney pour les quelques semaines qu’il me restera jusqu’à l’expiration de mon visa fin février.

 

Let’s see what happens !! 🙂

Dora.