On the road again !!

Jeudi 13/08/15, il y a pile poil 3 semaines maintenant, nous sommes partis de notre bien aimée Carnarvon pour notre deuxième roadtrip.
Ce roadtrip prévoyait de parcourir pas loin de 4000 km de Carnarvon jusqu’à Darwin au nord du pays dans le Northern Territory, en longeant la côte et passant par les principales attractions du pays, la Coral Coast (ou petite barrière de corail), Karijini National parc, Broome et les Kimberley, Kununurra (dernière ville avant la frontière des deux états), Katherine, et enfin, Darwin.


Un long trajet avec, finalement, peu de choses à voir diront certains, proportionnellement au nombre de kilomètres parcourus. Mais quelles découvertes ! Quelle nature sauvage et impressionnante ! Des heures et des heures de route entre chaque site et villes, parcourant des plaines désertiques, des paysages accidentés, de petites villes reculées. Ici la nature reprend ses droits et la faune est aussi variée que dangereuse.

Mais commençons par le début.
Nous sommes partis de Carnarvon en direction de la Coral Coast, où l’on peut y admirer la petite barrière de corail d’Australie, moins populaire que la grande, mais tout aussi riche et surprenante.
Ce périple a commencé sur les chapeaux de roue, quand on a failli faire un accident à une cinquantaine de kilomètres de Carnarvon, à cause d’un road train (ces camions enchaînant les remorques comme des wagons, et qui peuvent faire plus de 60m de long) qui nous a doublé n’importe comment avant de se rabattre trop tôt sur nous pour éviter la voiture qui arrivait en face. On a eu beaucoup de chance que le bas-côté soit relativement praticable, sans quoi on aurait fini dans le décor !

Arrivée à Coral Bay sans soucis, juste à temps pour piquer une tête dans les coraux en bord de plage.
Première baignade de ces vacances ! Eau turquoise magnifique, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu une mer aussi belle !


Le lendemain, on opte pour une sortie en mer avec un tour en speed boat, qui nous emmène d’abord observer les baleines à bosse au large, avant de nous lâcher au milieu de la barrière de corail pour deux sessions de snorkelling.
C’était vraiment impressionnant, on a véritablement eu l’impression de se retrouver au milieu d’un aquarium ! Superbe visibilité, une eau turquoise et limpide comme de l’eau de source, et une multitude de poissons de toutes les couleurs. On a pu voir une tortue de mer furtivement, et deux requins de récifs cachés dans les coraux.

Des dizaines de kangourous écrasés et de moutons sauvages (et vivants) plus tard, nous voilà à Exmouth, ville connue pour l’observation de la migration des requins baleines et des raies mantas avec lesquels il est possible de nager. Mais étant donné que nous n’étions pas dans la bonne saison, nous avions préféré opter pour le tour moins cher de Coral Bay avec snorkelling et baleines quand même.
Mais puisque le beau temps n’était pas au rendez-vous ce jour-là, nous avons préféré faire un peu de lèche vitrine dans les quelques boutiques de la petite ville, chose qui nous avait bien manqué depuis le temps ! Ainsi que la visite du phare d’Exmouth ou du moins de son point de vue, endroit idéal en cette période pour observer la migration des Humpback Whales (baleines à bosse).

Ce n’est que le lendemain que nous sommes allés à Cape Range National Park, profitant de ses côtes offrant d’exceptionnels spots de snorkelling au cœur de récifs coralliens situés qu’à quelques mètres de la plage !
Là encore, nous avons passé la journée la tête dans les coraux, entre poissons multicolores et bénitiers, croisant le chemin de deux requins de récifs (inoffensifs, parait-il). Et quelle bonne idée de ne pas remettre de crème solaire avant de barboter deux heures à la surface de l’eau, nos dos s’en sont souvenus longtemps !!

Après cette parenthèse de quelques jours incroyables au plus près de la petite barrière de corail australienne, nous prenons la route (une journée entière pour plus de 500 kilomètres – hé oui, avec un van en Australie, même avec Bobby, c’est du 80km/h réglementaire ^^) pour rejoindre nos amis partis directement de Carnarvon. Nous quittons alors la côte pour la première fois depuis que nous sommes en Australie, pour s’enfoncer plus dans les terres et faire un crochet au célèbre et fameux Karijini National Park

To be continued…
Théo et Mika