West Coast Roadtrip – Part I

Nous voilà sur les routes du Western Australia, sillonnant la côte sauvage depuis maintenant 10 jours. Mais pourquoi ce départ si soudain ? Nous étions partis à la quête de travail en ferme autour de Perth, quand nous avons fait la rencontre d’un énième français, manager au sein d’une ferme/cidrerie, nous conseillant de partir vers le nord de l’Australie dès que possible. Le temps y étant beaucoup plus favorable aux récoltes en cette période de l’année du côté des fermes et la saison haute débutant tout juste du côté des plus grandes villes (Broome, Darwin, Cairns, etc…).

Alors, cette fois, il n’aura pas fallu nous le dire 36 fois, le message a parfaitement été reçu par l’ensemble de l’équipage de Bobby Airlines. Nous sommes donc partis, en ce 28 avril ensoleillé, vers de nouveaux horizons.

Objectif : Carnarvon (et ses fermes) pour nous renflouer et continuer ensuite notre découverte de l’Australie. Mais d’abord, voici le début de notre carnet de route :

Jours 1 à 5 :
(Two Rocks, Lancelin, Cervantes et Jurien Bay)

Des premiers jours bercés par notre soif de découvertes ! Mais aussi par la prise en main de notre cher Bobby sur les longues routes australiennes. Les kilomètres défilent et le petit se montre très gourmand, nous nous limitons alors à 80-90km/h pour éviter le naufrage bancaire. Ces premiers jours sont aussi pour nous l’occasion de nous arrêter dans plusieurs petits villages de pêcheurs pour y passer nos nuits (en mode « pas vus, pas pris ») et visiter les alentours. C’est ça l’aventure 🙂

Nous en retiendrons principalement la belle plage et les dunes de sable sortant de nulle part à Lancelin, en plein milieu des terres, le désert des Pinnacles et ses milliers de formations rocheuses étranges près de Cervantes, et les eaux cristallines de Jurien Bay.

Nous avons aussi eu la chance de croiser deux kangourous sauvages sur la route du National Park des Pinnacles. Nous nous sommes également enfin arrêtés au fameux panneau indiquant les kangous pour y faire une petite séance photos improvisée.


Jours 5 et 6 :

(Geraldton)

La ville fantôme. 9000 habitants… Mais où sont-ils ? Boutiques closes le samedi, rues désertes, hypermarchés fermés le dimanche matin, Une nuit ici nous aura amplement suffi. Seul le mémorial HMAS Sydney II surplombant la ville au lever du jour valait vraiment le coup d’œil.

Notons tout de même notre rencontre insolite du jour. Un australien d’une trentaine d’années à l’air fatigué et au look de clochard qui est venu nous aborder au petit matin sur le parking où nous prenions notre petit déjeuner. Il s’agissait en fait d’un voyageur qui avait dormi sur la plage d’à côté, et qui souhaitait un peu d’eau chaude pour son thé. Au final nous avons pas mal discuté avec lui. Il nous a donné pas mal de conseils, notamment sur le fait d’oser plus aller vers les gens, nous assurant que les australiens sont des gens très ouverts et qu’il est normal ici de parler à tout le monde comme si on les connaissait de longue date. Chose impensable en France n’est-ce pas ?


Jours 6 et 7 :

(Port Gregory et Kalbarri)

On reprend la route direction le Parc National de Kalbarri. Au passage, petit arrêt par le Hutton Lagoon ou Pink Lake de Port Gregory. Ce lac est assez impressionnant de par sa taille et sa couleur rose vive visible depuis la route qui le surplombe. Cette couleur est dûe à son fort taux de sel… mais nous n’irons pas plus loin dans les explications fumeuses de chimistes 😉
A côté, Port Gregory s’avèrera… n’être au final qu’un minuscule vieux village de pêcheurs retraités formé d’une unique route de 50m de long. Inutile de dire qu’on ne s’y est pas plus attardés.

Kalbarri quant à elle, est une petite ville bien plus sympathique, située au milieu du parc national du même nom.

Une partie y est accessible gratuitement avant d’atteindre la ville, il s’agit des « Cliffs » ou falaises.

Plusieurs points de vue et sentiers de randonnée permettent ainsi d’admirer ces magnifiques paysages abrupts. Il est également possible de descendre jusqu’à certaines plages en contrebas, on ne peut plus sauvages.
La tempête menaçant, nous sommes rapidement remontés au van, sous un sublime arc-en-ciel !

Durant cette visite, nous avons fait la deuxième rencontre marquante de cette journée : un charmant couple de retraités (trop stylés) en vacances dans la région, vadrouillant comme deux jeunes baroudeurs.

Le soir venu, nous avons pu admirer encore un de ces superbes couchers de soleil sur l’estuaire de la Murchison River, encore différent de tous ceux que l’on a pu voir jusqu’ici.

Enfin, le rituel pour trouver un endroit pour dormir ce soir-là s’est avéré être une véritable anecdote !
Après avoir tourné un peu dans les rues de cette petite ville sans succès et sous une pluie battante, on s’est vite décidés à aller directement toquer chez les gens pour leur demander conseils sur où aller, en espérant surtout qu’ils nous proposent de rester devant chez eux (sachant qu’en ville, le seul moyen légal de dormir en dehors des Caravan Parks et autres campings, est d’avoir l’autorisation d’un habitant pour dormir sur sa propriété). Et ce fût seulement lors de notre deuxième essai que la chance frappa à la porte de Bobby ! Lorsque nous sommes tombés sur LE policier de la ville évidemment -_-‘, qui nous a tout de même indiqué que son voisin accueillait souvent des backpackers dans son jardin.
Et en effet, nous n’avions même pas fini de formuler notre demande sur le seuil de ce dernier, qu’il nous montrait déjà où nous pouvions mettre le van, et recharger nos appareils électriques pendant la nuit. Incroyable. Troisième rencontre insolite du jour ! (Jamais deux sans trois)
Il nous a accueilli pendant deux nuits, puis indiqué quelques aires de repos sur notre chemin en direction du nord, tout ça sans rien demandé en contrepartie. Ce petit papi un peu bizarre mais très sympa a l’habitude en réalité de venir chercher lui-même les backpackers dans le besoin sur les parkings de plage vers 22h tous les soirs, pour leur proposer son jardin. Nous avons donc eu une chance inouïe de tomber sur lui complètement par hasard en début de soirée !

La suite et fin de notre Roadtrip à suivre dans le prochain article 😉 !

Lots of Love,

Mika & Théo.