Herisson Island

Il y a quelques jours, un couple de français croisé à Kings Park nous a parlé d’une petite presqu’île de la Swan River : Herisson Island. Il s’agit d’un petit bout de terre encore bien sauvage et préservé de la ville sur lequel on trouve de nombreux animaux locaux en totale liberté, comme…

Le kangourou.
Une fois la presqu’ïle atteinte, il nous aura fallu près d’une heure de recherches pour nous retrouver face à cet animal emblématique du pays, une semaine à peine après notre arrivée ! Le premier, je l’ai aperçu au loin, derrière un point d’eau. Puis, les autres, nous avons pu les approcher et les caresser assez facilement. Il s’agit de très beaux jeunes kangourous, probablement habitués à l’homme depuis toujours et qui n’hésitent plus à prendre la pose (petits fifrelins).

Trop cuuuuuuute.

Mais soyons sérieux deux minutes, un kangourou, ça ne marche pas vraiment. Ça se traine comme un handicapé. Et de temps en temps, en effet, ça saute sur de plus longues distances. Fin du mythe*.

La méduse tuning. Kit néon et jantes 19 pouces.
Celle-ci, mieux vaut la voir en photo que l’avoir dans son caleçon.

Salut beauté.

Les moustiques de la mort.
Le genre qui te pompe 19 litres/minute, de la taille d’un bon gros grain de riz. A Herisson Island, nous n’avons pas été épargnés. Mais nous avons survécu !

Les perroquets / Cacatoès.
Très actifs et totalement surexcités en fin de journée, quand le soleil est rasant. Comme nous, à l’heure de l’apéro. Ils se cachent et jouent dans les palmiers du bord la Swan River. J’ai pris un malin plaisir à jouer avec l’un d’entre eux.

Coucou, caché !
Coucou, caché !

Enfin, une bien belle journée dans ce beau coin de nature passée avec des backpackers français, allemands et Hollandais rencontrés à notre auberge et avec lesquels nous avons tissés des liens !

Keep in touch les frenchies ! 😉
Mika.

*Les prochains kangourous croisés seront peut-être plus vigoureux, ne généralisons pas trop ! Allez, bisous.